L’IIAP établit une liste noire de 56 pays pirates

L‘IIPA, International Intellectual Property Alliance , a publié pour l’année passée un bilan alarmiste de l’état de la contrefaçon dans le monde et des pertes qu’elle engendre pour les intérêts américains.

Pour l’année 2003, des pertes de près de 2 milliards d’euros auraient été enregistrées par l’industrie musicale américaine (RIAA); elles se chiffreraient à 1,5 milliard d’euros pour la MPAA (studios de cinéma).

Sur cette base statistique, l’IIPA a dressé une liste noire de 56 pays particulièrement impliqués dans la contrefaçon nuisible aux industries culturelles américaines.
Dans cette liste, des pays comme le Paraguay sont donnés comme présentant des taux de 99% en piratage musical, la Chine et le Brésil sont également montrés du doigts. Des pays de l’UE comme l’Italie et l’Espagne sont aussi présents pour des taux de piratage musical respectivement de 22 et 25%.

Cette liste se base sur les statistiques rendues par les membres de l’IIPA mais tient aussi compte des législations locales et des mesures prises par les autorités pour lutter contre cette contrefaçon contrariant les intérêts américains.

Sources : IIPA et zdnet

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.