International PGP

Ce logiciel créé en 1991 par Philip Zimmermann, “Pretty Good Privacy” (littéralement : plutôt bonne intimité) a valeur de symbole dans la lutte pour le droit à la confidentialité des échanges en ligne. Les fichiers cryptés à l’aide de PGP international 6.5, version exportée hors des Etats Unis grâce à un subterfuge légal, offre enfin la même inviolabilité que la version américaine. Le système de codage repose sur le modèle de la cryptographie à clé publique. PGP génère une paire de clés, la clé publique distribuée au plus grand nombre qui sert à chiffrer, la clé secrète qui reste sur l’ordinateur de son propriétaire, sans laquelle il est impossible de déchiffrer un message envoyé au moyen de la clé publique allant de paire. Par ailleurs, PGP permet d’authentifier un document en y apposant sa signature digitale à l’aide de sa clé secrète. Le correspondant s’assurant de l’identité de l’émetteur au moyen de sa clé publique. Le principe de fonctionnement du logiciel présente une sécurité à deux niveaux, en effet, il combine un algorithme classique (IDEA) pour le texte lui-même (pour les performances, la clé est aléatoire et différente à chaque session) au chiffrement de la clé IDEA avec la clé publique RSA du destinataire et transmission de la clé chiffrée avec le message.

Pour télécharger ce logiciel, cliquez ici

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.