Brevet FAT & Microsoft

Vous l’avez tous utilisé, et vous l’utilisez encore (appareils nomades), mais savez-vous à qui appartient la technologie FAT, et bien à la société Microsoft. La technologie FAT est utilisée depuis de nombreuses années sur les ordinateurs. Elle est présente sur les disques durs, sur les disquettes, et sur les appariels nomades.

Elle gère notamment la gestion des fichiers. Nous la dénommons comme la “table d’allocation des fichiers”, mais la signification de FAT est “File Allocation Table“. Celle-ci à pour but d’organiser les données sur n’importe quel support de stockage.

Cette technologie est ancienne, mais un brevet avait été déposé par la société Microsoft en 1996. Elle a été utilisée dans les anciennes versions de Dos & Windows “3.1 à Me” pour gérer les données sur le disque dur jusqu’à l’apparition de Windows 2000 (NTFS). Il est à noter que le système FAT existait sous différente déclinaison : FAT 12, 16 et 32.

Cette technologie a été remplacé par la technologie NTFS, mais elle est encore présente parfois même sous Windows XP ( mais on peut passer d’un système FAT32 vers NTFS en utilisant la fonction : Convert. Voir aussi les propriétés de votre disque dur via votre explorateur, et la fonction “convert” dans l’aide).

La plupart des fabricants d’objets nomades (clefs usb, cartes mémoires, lecteurs MP3, disques durs), l’utilisent encore.

La Public Patent Foundation (PPF), une association de promotion des logiciels libres et de la licence GPL a contesté en juin 2004, la paternité de la FAT revendiquée par Microsoft. L’Office Américain chargé des Brevets(PTO) l’équivalent de l’INPI, avait provisoirement suspendu la paternité de l’éditeur sur cette technologie, mais Microsoft a recouvré la propriété intellectuelle de la technologie de gestion de fichiers FAT, après un avis du PTO rendu dernièrement.

En récupérant ses deux brevets, Microsoft pourrait réclamer des royalties à toute entreprise utilisant le système FAT dans ses produits. Certaines sociétés comme Créative, la régle déjà.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.