Coup de filet mondial contre le Warez

Le département de la justice américain a annoncé les résultats de l’opération “Fastlink” qui s’est déroulée aux Etats-unis et dans 10 autres pays dont la France jeudi dernier.

Cette opération avait pour but de frapper au coeur les grands groupe actifs du piratage international (Warez) que sont notamment Kalisto, Echelon, Class ou encore Fairlight.

Près de 200 ordinateurs auraient été saisis dont au moins 30 serveurs dédiés au stockage et à la distribution de données illégales. L’un de ces serveurs contiendrait à lui seul près de 65 000 titres piratés.

Hormis la France, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, Israël, le Danemark et encore la Suède, Singapour et l’Irlande du Nord ont participé à l’opération et semblent vouloir montrer un semblant de coopération internationale. Bien évidement la BSA, la MPAA et la RIAA supportent sans restriction cette campagne.

L‘action portait pour l’instant essenciellement sur les groupes officiant sur les réseaux P2P et risque de mettre un frein à la distribution de nouveauté sur ces réseaux.

Source : US – Department of justice

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.