Durée de rétention des données de connexion en Italie

La durée de rétention des données personnelles de connexion etait jusqu’alors en Italie de 3 ans.
Après la publication d’un décret gouvernemental ce délai a été allongé à 5 ans.

Les députés n’ont pu qu’approuver cette procédure d’urgence, de son coté l’équivalent italien de la Cnil non sans protester s’inquiète des dérives potentielles …

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.