Google, Yahoo, Facebook respectent-ils la liberté d’expression ?

« Plus on prendra de soin pour ravir aux hommes la liberté de la parole, plus obstinément ils résisteront ». Cette citation du philosophe néerlandais Baruch Spinoza, tirée de son oeuvre célèbre Traité théologico-politique publiée en 1670, peut résumer l’importance prise par la liberté de parole à l’époque des Lumières. La censure n’apportant alors qu’une volonté accrue de braver l’interdiction officielle.

[…]

Internet étant un réseau mondial et quasiment infini, il conviendra de choisir uniquement trois exemples, trois des sites internet les plus fréquentés au monde. Il s’agit du réseau social Facebook, du moteur de recherche et portail internet Yahoo et de la multinationale Google à laquelle il conviendra de ne pas oublier sa filiale YouTube, le plus important hébergeur de vidéos. Même si cela semble évident, il est néanmoins utile de rappeler que ces trois sites internet sont tous américains, et plus précisément californiens, ce
qui pourrait revêtir une certaine importance.
Par voie de conséquence, l’objectif sera de s’interroger sur la protection de la liberté d’expression par Facebook, Google et Yahoo.
Cette sorte d’étude de cas nous permettra de voir, dans un premier temps, que la liberté d’expression se trouve renforcée grâce à ces outils numériques (I). Toutefois, une tendance à la censure a fait son apparition durant les années 2000 (II). Pour faciliter l’argumentation, l’étude sera accompagnée de nombreux exemples précis.

 

Sommaire
Introduction

I) Un renforcement de la liberté d’expression
A)Un espace de partage et d’échange inégalé
1) Une reconnaissance internationale
2) Une brève présentation des trois géants californiens
3) YouTube et l’exemple du film polémique « L’innocence des musulmans »
4) Entre asservissement réel et liberté virtuelle : l’exemple de la Russie
B) Un espace entraînant parfois des dérives
1) Des dérives « provoquées » par la nationalité américaines des multinationales ?
2) Un exemple topique : l’affaire LICRA c/ Yahoo (2000)
3) Une illustration du laxisme de Google et Facebook
4) Yahoo et ses internautes aux commentaires acerbes

II) Une tendance à l’émergence d’une certaine censure
A) Une pratique généralisée dans certaines situations :
1) Le cas spécifique de la Chine et des censures étatiques
2) Les cas de licenciement causés par Facebook : un phénomène nouveau
3) YouTube et le droit d’auteur
B) Une pratique aggravée par l’actualité :
1) Le printemps arabe et l’utilisation de Facebook
2) Les restrictions de l’utilisation des réseaux sociaux en Grèce
3) Le cas de la vidéo anti-islam

Conclusion

 

Pour en savoir plus : Rapport – Google, Yahoo, Facebook respectent-ils la liberté d’expression

Benjamin Allouch

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.