La cybercriminalité : Comment s’en prémunir ?

Avec l’expansion des Nouvelles Technologies, le prix des équipements informatiques et des accès hauts débits baissent de plus en plus, cependant les infractions quant à elles sont à la hausse. Comment se lutter efficacement contre certains risques ?

A l’essor des nouvelles technologies, on peut constater de plus en plus, la commission d’infractions liées aux nouvelles technologies. Dernièrement, on peut se rappeler des menaces de phising au préjudice des clients du Crédit Lyonnais, qui l’a obligé à fermer son site Internet. Ces faits ont obligés cette banque a réaliser une vaste opération de communication, ainsi que via la Fédération Bancaire Française. En consultant vos comptes via Internet, vous aurez sûrement constaté la présence d’un avertissement contre les dangers du phising.

Outre ces problèmes de phising, vous êtes régulièrement confrontés à des problèmes de virus, d’adwares, et de spywares, mais comment lutter contre ces faits ? tant au niveau technique, comme au niveau juridique ?

A) niveau technique :

Il est force de constater que beaucoup de personnes utilisent Internet, sans aucune notion minimale. En effet, dès l’acquisition de l’ordinateur, ils vont le brancher sur Internet, pensant qu’ils sont en sécurité. Certains auront la chance d’avoir sur leur ordinateur directement à l’achat une suite dite de sécurité, cumulant un antivirus, un firewall, voire un anti-spam (ex : Symantec, ),

Mais combien d’internautes, pensent à mettre à jour leurs anti virus journellement ? Il est bon de rappeler que des mises à jour sont disponibles quotidiennement auprès des éditeurs d’Anti Virus.

Combien d’internautes ont installés un firewall ou configurés celui-ci sous Windows, notamment avec l’option « ne pas accepter d’exception » ?, malheureusement trop peu de personnes.

Il convient pour se protéger comme toutes les menaces provenant d’Internet, de réaliser quelque soit le système d’exploitation des mises à jours de sécurité, d’installer un anti-virus, un anti spyware, et un firewall. Il n’est pas nécessaire d’avoir forcément recours à des logiciels payants, vous pouvez être en sécurité avec votre ordinateur même en utilisant des freeware, il existe notamment des produits de très bonne qualité pour vous protéger, en ayant recours notamment aux logiciels suivants (d’autres logiciels existes) :

En cas, de découverte d’un virus, spyware, il conviendra d’effectuer une recherche sur Internet, via un moteur de recherche. Cette manipulation vous permettra de découvrir la nature du « malware », notamment ses effets, et découvrir la manière d’y remédier. Google est un formidable outil qui vous permettra de vous documenter aux travers de sites spécialisés sur la sécurité informatique tel que : www.ixus.net et www.securiser.com.

B) niveau juridique :

Il convient de rappeler que toute tentative d’intrusion est constitutive d’un délit prévu et réprimé par le Code Pénal, s’agissant des articles 323-1 et suivants du Code Pénal. Des incriminations vont prévoir, la tentative d’intrusion (scan de ports, intrusions, altérations ou modifications de vos données.

D’autres infractions au Code Pénal pourront être visées suivant la nature des faits. Un guide sur le traitement judiciaire des infractions en matière de cybercriminalité à été réalisé en 2002. Il est disponible sur Internet à l’adresse suivante : www.justice.gouv.fr/publicat/Infrav…

Une plainte pourra être ensuite déposée auprès de la Police ou de la Gendarmerie. Ces services disposes d’enquêteurs spécialisés « Police – ESCI : Enquêteur Spécialisé en Criminalité Informatique / Gendarmerie – N-TECH : Enquêteur spécialisé dans les Nouvelles Technologies). Ces derniers apporteront un précieux concours à leurs collègues pour réunir tous les éléments nécessaires à la manifestation de la vérité.

Cependant pour déposer plainte, le mieux est de ne procéder à aucune manipulation sur votre ordianteur qui pourraît entraîner la destruction ou la modification de données qui pourraient s’avérer essentielles pour l’enquête.

C) Une procédure de signalement amiable :

Dans le cadre d’une simple tentative d’intrusion, une solution de signalement est offerte aux internautes. Quand ils verront apparaître l’adresse IP de l’attaquant (ex sous Zone Alarm). Une simple consultation d’une base de Whois (ex : samspade.org ou ripe.net), permettra d’identifier le « propriétaire » de la plage d’adresse IP. Un mail pourra être transmis au Fournisseur d’Accès Internet ou à l’administrateur réseau l’informant que vous faites l’objet de tentatives d’intrusions de la part de l’adresse I.P : xxx-xxx-xxx-xxx, le 10/02/2006 à H . Les adresses de signalements des F.A.I, commencent généralement par : abuse. ex : abuse@wanadoo.fr, abuse@club-internet.fr.

D) Définition :

Malware * : logiciel malveillant (de l’anglais malware) est un logiciel développé dans le but de nuire à un système informatique. Les virus et les vers sont les deux exemples de logiciels malveillants les plus connus.

Adware * : Un adware est un programme gratuit (Freeware) dont le créateur conserve les droits d’auteur, mais ne réclame aucune redevance pour son utilisation. Celui-ci reçoit une compensation car le logiciel est financé par la publicité qu’il affiche, cet échange de procédés lui permet de distribuer sa création gratuitement Spyware * : Un logiciel espion (ou mouchard) est un logiciel malveillant qui infecte un ordinateur dans le but de collecter et de transmettre à des tiers des informations de l’environnement sur lequel il est installé sans que l’utilisateur n’en ait conscience. L’essor de ce type de logiciel est associé à celui d’Internet, qui sert de moyen de transmission des données.

Virus * : Un virus informatique est un logiciel malveillant écrit dans le but de se dupliquer sur d’autres ordinateurs. Il peut aussi avoir comme effet, recherché ou non, de nuire en perturbant plus ou moins gravement le fonctionnement de l’ordinateur infecté. Il peut se répandre à travers tout moyen d’échange de données numériques comme l’Internet, mais aussi les disquettes, les cédéroms, les clefs USB etc.

E) Conclusion :

Pour vous protéger contre les menaces liées à Internet, il convient de mettre en place un minimum de sécurité sur votre ordinateur afin d’éviter tout risque d’intrusion ou d’altération de votre système. En bénéficiant d’un abonnement Internet, une simple requête du type : « comment se protéger sur Internet » sur http://www.google.fr vous permettra des informations utiles vous permettant de vous protéger efficacement.

(*) définition donnée par le site WIKIPEDIA :

  • fr.wikipedia.org/wiki/Malware
  • fr.wikipedia.org/wiki/Spyware
  • fr.wikipedia.org/wiki/Virus_informatique

Voir en ligne : Site de Futura Sciences

Voir le site du CLUSIF qui présente les résultats de sa synthèse 2005 de la cybercriminalité. Il est en lien sur le présent article.

Site de Futura Sciences

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.