La fin du domain tasting?

Le domain tasting en ligne de mire !

Le domain tasting ou l’art de goûter à un nom sans le payer.
C’est la question du moment et elle porte sur un détournement de la période add-grace.
Pour résumer, lorsqu’un registrar enregistre un nouveau nom, il a une période de 5 jours avant de devoir le payer. Certains en profitent pour enregistrer des centaines de milliers de noms, les tester pour voir s’ils génèrent du trafic puis les relâcher.
Les entreprises sont de plus en plus décidées à enrayer ce phénomène.
Google vient d’annoncer son intention d’arrêter la rémunération des noms de domaines qui n’ont que 5 jours d’ancienneté.
Quant à DELL, l’entreprise a déjà porté plainte contre plusieurs registrars en les accusant de passer par des sociétés écrans pour enregistrer des noms puis les relâcher : ainsi l’exemple du nom « dellfinacncialservices.com » qui a été enregistré puis effacé près de 4 fois par des registrars différents en moins d’un mois !
Une enquête effectuée auprès de plusieurs registrars a montré que seulement 18 registrars sont responsables de 98,1% de ce type d’opération.”Une des premières solution qui fut proposé était de supprimer la période de grâce.
Mais, celle-ci n’est pas souhaitable car elle permet souvent de rectifier de nombreuses erreurs : dès lors, plusieurs idées ont vu le jour mais deux semblent intéréssantes :
créer une période d’enregistrement de un an qui permettrait de tester un nom ou bien même constituer deux catégories de noms : ceux qui existent bien aujourd’hui et ceux enregistrés pour un an , annulable et remboursable a tout moment pendant cette période.
Quoiqu’il en soit, l’ICANN aussi se mobilise et intègre ainsi à son budget 2008, une proposition : facturer la taxe ICANN dès le premier jour d’enregistrement.

ZEKRI ALEXIS

www.domainesinfo.fr
www.zdnet.fr
www.pcinpact.com

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.