L’actualité twittoresque de la semaine #5

Où l’on dit “mierda”, l’on parle de surveillance générale, de droit des images et de droit à l’image, de Creative Commons et des biens communs de la connaissance. Petite sélection de ce qu’on pouvait lire sur notre compte Twitter cette semaine.

SlateAlex de la Iglesia, le réalisateur qui disait «mierda» aux lois anti-piratage. Coup d’éclat du réalisateur lors de la cérémonie espagnole des Goyas (l’équivalent de nos Césars).

NuméramaLondres va surveiller tous les e-mails, appels et visites de sites web. Le gouvernement britannique va demander au parlement d’adopter une loi qui obligerait les FAI à fournir en temps-réel un accès à toutes les communications électroniques du pays, pour l’ensemble de la population.

ParalipomènesEt si le droit de citation était élargi aux images ? Commentaire de l’arrêt de la CJUE en date du 1er décembre 2011 portant sur l’utilisation d’une photographie.

NuméramaCreative Commons veut globaliser ses licences non exclusives. Parmi les objectif de la quatrième version des licences Creative Commons figure celui de l’adaptation de ces licences aux droits nationaux.

Angle PILe droit à l’image un sujet d’actualité aux frontières de la propriété intellectuelle. Synthèse complète sur le thème du droit à l’image.

BibliobsessionPour un secteur de l’Information-documentation sous le signe des biens communs de la connaissance. « Replacer les bibliothèques, les centres de documentation, les archives sous le signe des biens communs, signifie garantir l’interopérabilité, la lisibilité, l’appropriabilité et la citabilité des biens informationnels, et contribuer au développement d’une culture de l’information de nature à favoriser le développement des connaissances et des apprentissages en réseaux ».

Ancien président de l’association du Master.
Passionné par les nouvelles technologies, les problématiques de la communication et du partage sur Internet, les mots et les expressions.
Blogueur régulier.
http://www.maxchouzier.fr

Facebook Twitter 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.