Lancement de la “Lettre Recommandée Électronique”

Christian Kosar, Directeur général délégué, Directeur du Courrier et Président de Sofipost, a présenté à la presse le 27 mai dernier la Lettre Recommandée Électronique (LRE), rappelant que sur les 218 millions de recommandés envoyés chaque année, 84 % sont émis par les entreprises. Ce nouveau service est accessible à travers un site sécurisé (sur le site de LA Poste). Les tarifs varient en fonction du nombre de pages, du choix du format de l’enveloppe, de l’option avec ou sans avis de réception (par ex. pour un particulier, 1 page recto noir et blanc avec avis de réception : 6,24 €) (pour le moment, c’est un facteur qui distribue la LRE) ; pour les entreprises, trois formules d’abonnement annuel sont proposées (40, 190 ou 330 €, le paiement étant dégressif selon l’abonnement choisi).
Tout comme l’émetteur dispose d’une preuve de dépôt papier dans le cas du recommandé déposé en bureau de poste, l’utilisateur du service de la LRE reçoit une preuve électronique de dépôt (équivalent du papier bleu de la liasse LIRE de la lettre recommandée traditionnelle).
La preuve électronique de dépôt permet d’attester de l’heure de prise en charge des fichiers par La Poste (fichier au format CMS : Cryptographic Message Syntax). Les informations contenues dans la preuve sont protégées par la signature électronique de La Poste et la signature du Cachet Électronique de La Poste. Les informations contenues dans la preuve de dépôt électronique sont :

  • les coordonnées de l’expéditeur et du destinataire, indiquées par l’expéditeur au moment de l’envoi,
  • les caractéristiques de la lettre recommandée : nom, taille et empreinte du fichier d’édition,
  • la date et l’heure de dépôt,
  • les informations techniques identifiant La Poste et son service de lettre recommandée électronique. La preuve électronique de dépôt est conservée pendant trois ans au sein du compte utilisateur sécurisé et disponible en ligne sur le site de la LRE.
    Cette preuve électronique se veut infalsifiable : elle est obtenue en comparant l’empreinte de la lettre recommandée (fichier d’édition au format PDF) déposée pour vérification et l’empreinte contenue dans la preuve électronique de dépôt. Le site de la LRE propose à ses utilisateurs une fonction de vérification des preuves électroniques de dépôt.

Merci à Catherine Schanll pour ces informations.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.