Le logiciel libre fait son service militaire

Sept grands acteurs français du libre viennent de décrocher un contrat avec le ministère de la défense. Parmis eux se trouve Mandrakesoft, l’entreprise qui développe Mandrakelinux, la distribution française. Après leur sortie de redressement judiciaire (Dans nos colones->410 et le contrat avec le ministère de l’agriculture (une fois de plus dans no colones->490, ils vont participer à l’élaboration d’un système open source sécurisé. Ils seront chargé pour les quatre prochianes années du déploiment des serveurs et des postes de travail.

Le montant total des contrats soumis est de 7 millions d’euros. Il est certain que le libre n’est pas gratuit, mais il semble jugé plus efficace par notre administration. Le développement de l’administration électronique se fait donc avec un net avantage pour le libre actuellement.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.