Microsoft jugé en Europe.

C‘est le 15 mars prochain que le cas de Microsoft sera discuté par les “Conseils de la Concurrence” des Etats membres afin de savoir si les règles européennes concernant l’abus de position dominante ont été transgréssées ou non.
Ces discussions, présidées par Mario Monti font suite à cinq années d’enquètes. Reste maintenant à savoir si mes conclusions des instances européennes seront différentes de celles de leurs homologues américains.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.