MicroSoft peu enclin au sens de l’humour

La firme de Redmont a négocié avec un adolescent de 17 ans, Mike Rowe, qui avait enregistré son nom de domaine personnel MikeRoweSoft.com .

Après avoir offert $10 (montant des frais d’acquisition) pour reprendre le site, qui, selon les avocats de Bill Gates, portait préjudice à Micro$oft, l’éditeur de logiciels a fait parvenir au jeune homme récalcitrant un document de 25 pages démontrant en quoi il portait atteinte au copyright et droits associé à la marque MicroSoft. Le jeune Mike Rowe a appris dans ce même mémo qu’il avait acheté ce domaine uniquement pour le revendre plus cher à MicrSoft, en les faisant chanter !

Surpris par le peu de générosité du géant informatique, Rowe affirme que le jeu de mot entre les deux noms était trop beau pour passer à côté et finalement, en lieu et place des $10,000 qu’il demandait, il s’est vu offrir les frais de changement de nom de son domaine, une préparation à une certification Microsoft, une Xbox, une invitation à un salon technologiques à Redmond et d’autres cadeaux visant, selon le porte-parole de la société, à « développer son engouement pour les nouvelles technologies »…

Et dire que certains accusent Micro$oft d’être vénal…

(Sources : 20Minutes du mercredi 28 janvier ; Slashdot  ; ZDnet UK )

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.