p2p : Perquisitions anti kazaa en Australie

le “Music Industry Piracy Investigations” (MIPI) groupe qui représente les maisons de disques Universal, Festival Mushroom Records, EMI Music, Sony Music, Warner Music Australia et BMG Australia est à l’origine d’une série de perquisitions anti Kazaa en Australie. Les bureaux de Sharman Networks à Sydney, les domiciles de deux de ses dirigeants, ainsi que les locaux de quatre FAI et de trois universités ont été perquisitionnés vendredi 6 au matin par le “Music Industry Piracy Investigations” après qu’il s’y soit vu autorisé par le juge fédéral Murray Wilcox.

Le but de l’opération aurait été de trouver des preuves permettant d’établir la violation par Sharman Network de l’Australian copyright act, c’est à dire la législation australienne sur la propriété intellectuelle.

Ces opérations qualifiées d’ “extraordinaire perte de temps et d’argent” par Sharman Networks serait pour le moment limitées aux opérateurs.

Sources et informations complémentaires sur zdnet et sur le site de l’Agence France Presse

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.