Réduction de la Fracture numérique : L’OLPC

Depuis longtemps, il était question de permettre aux plus défavorisés d’accéder à l’informatique. Le projet O.L.P.C pour One Laptop Per Child, va peut être permettre de solutionner une partie du problème en permettant à un grand nombre de personnes de différents pays d’utiliser un ordinateur. L’initiative OLPC s’oriente de plus en plus vers la commercialisation de son portable, et d’ailleurs ce ne sont pas moins de 500 petits Thaïlandais qui devraient en recevoir un exemplaire d’ici octobre

Equipement

– L’OPLC sera équipé des logiciels suivants :

– Pour éviter des surcoût notamment au niveau du système d’exploitation (Windows serait supérieur au prix de l’ordinateur), il a été décidé de faire appel à un O.S sur la base d’une distribution Fedora de Linux. D’après un article sur PC Impact : “l’interface y est organisée pour faciliter l’apprentissage collaboratif, entre élèves et professeurs. Le PC peut se convertir d’un portable classique à un Tablet PC, un exemple de design“.

– de Wikipedia. Il s’agit d’une encyclopédie en ligne, qui serait présente hors ligne. Des essais avait été tenté notamment en Allemagne pour les transférer , mais le transfert d’environ 300 000 articles nécessite un support de 9 GB à l’heure actuelle, dont supérieur aux DVD doubles couches de 8,7 GB, sachant qu’en raison du prix l’espace de l’OLPC sera limité.

Mais outre ces équipements logiciels, le projet “OLPC”, a décidé de réfléchir sur la consommation en énergie de celui-ci, afin notamment de restreindre les coûts d’utilisation, à savoir 2 Watts au lieu des 10 watts habituels.

Son processeur serait un Geode d’AMD à 400 MHz, accompagné de 128 Mo de RAM, et de 512 Mo de mémoire flash et de 3 prises Usb ainsi qu’un lecteur de carte sécure digital. L’écran quant à lui sera de 7,5 pouces pour afficher une résolution de 1200 x 900. En outre,n il devrait intégrer un relais-routeur WiFi complet.

Pour quels pays ?

Le Nigéria aurait commandé 1 millions de PC. L’OLPC est en pourparlers avec plusieurs autres gouvernements de plusieurs continents, pour l’amérique du Sud : Le Brésil et l’argentine et pour l’asie : la chine, la thaïlande.

Il est indispensable pour que ce projet aboutisse d’atteindre un nombre important de commandes nécessaire à une première production. Par contre l’Inde, désaprouve celui-ci invoquant des questions de budget, techniques et sociales.

Conclusion

Il s’agit d’un projet bien pensé, car il est à la fois moderne et économique, d’un design sans pareil, se rapprochant d’un portable classique mais pouvant se convertir en Tablet PC.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.