SCO continue de se faire des ennemis.

Le refus des licences Open source par SCO risque de leur poser des problèmes. Fyodor, l’auteur de Nmap a décidé de ne plus permettre à SCO d’utiliser son logiciel dans ses produits.
Nmap pernet de réaliser des audits de sécurité sur des réseaux locaux ou distantPour ceux qui avaient l’oeil, ce logiciel fait une apparition dans Matrix 2., et est distribué sous GPL. Il est le plus utilisé dans le milieux professionnel de la sécurité informatique. Il sera dorénavant distribué librement mais plus intégrer dans les produits SCO.

Pour en savoir plus sur Nmap.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.