Un cybermaître-chanteur !

Un programmeur californien tente de faire chanter Google. Anthony Bradley, 32 ans, avait mis au point un logiciel qui aurait selon lui pu détruire l’infrastructure de liens commerciaux mise en place par le moteur de recherche leader. Il menaçait de revendre ce logiciel à tous les plus grands spammers si Google ne lui achetait pas elle même le logiciel pour la modique somme de 100 000 Dollars.
La cour de Fédérale californienne n’a par prononcé de peine en échange de la promesse du maître-chanteur de ne plus utiliserni d’ordinateur, ni Internet et d ene plus tenter d’approcher d’employé de Google. Source : Journal du net

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.