Une nouvelle faille dans Internet Explorer

En plus de la recrudécence de virus, ce sont aussi les failles du navigateur de Microsoft qui se multiplient.

Après l’aparition de Sober.I et de Bagle.AT ces dix derniers jours, voici donc qu’apparaissent de nouvelles failles dans Internet Explorer.
Il faudra désormais se méfier des pages contenant une erreur 404 (pages non trouvées par le navigateur). Il devient désormais possible par une savant mélange de code HTML et Javascript de forcer un téléchargeent et un lancement d’un exécutable sur l’ordinateur du visiteur de la page à son insu. Même les ordinateurs ayant effectué une mise à jour au Service Pack 2 ne sont pas immunisés.
Le virus Scob quant à lui, ne se contente pas d’infecter les utilisateurs, mais s’attaque directement aux sites. Ainsi, les cibles sont multipliées : un site est piraté et les utilisateurs qui le visitent en toute confiance peuvent se trouver infectés.
Finalement ce sont pas moins d’une dizaine de failles qui ont été détectées dans le Service Pack 2 de Windows XP par la société Finjan Software (spécialiste de la sécurité informatique).

La firme de Redmond avait fait de la sécurité informatique son fer de lance lors de la sortie du SP2. Il est maintenant question d’« améliorer la réactivité de ses équipes face aux virus » selon Bill Gates. Pourtant, tout n’est pas de leur faute ; le fondateur de Microsoft a en effet déclaré dans deux interviews : « Il reste à convaincre les gens de faire les mises à jour » et que quoi qu’il en soit, « « les déclarations de Finjan sont potentiellement trompeuses et possiblement erronées en ce qui a trait à l’ampleur et à la gravité des prétendues vulnérabilités ». Langue de bois, quand tu nous tiens…

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.