Asie, premier diffuseur de spams

Le continent nord-américain détenait la première place en matière de diffusion de spams. Ce n’est plus le cas selon une des études de la société de sécurité SOPHOS. D’après la vice-présidente de SOPHOS, Annie Gray, “il y a deux ans, les Etats-Unis étaient à l’origine de plus de la moitié des spams émis dans le monde. Il en représente aujourd’hui moins d’un quart“.

La société SOPHOS a intercepté en début 2006 des spams qui venaient pour 43% des pays asiatiques contre 25,6% des USA et 25% de l’Europe.

Mais si on prend en compte les pays et non les régions, les Etats-Unis restent en tête avec 23,1% des spams. Suivent la Chine, Honk-kong, la Corée du Sud, la Pologne, la France (4,3%) et l’espagne.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.